Skip to content

J11 – La maison des abeilles

Publié le 12/11/18

J'ai finalement choisi d'abandonner ma tente et ses 2kg (10% du poids du sac). Je la laisse chez mes hôtes et reviendrai la récupérer après mon périple. Depuis le début de mon voyage je me suis séparé de plusieurs vêtements et objets (livres). Mon sac s'optimise au fur et à mesure : J'attaque le chemin le pied léger et reposé.

La simplicité est la sophistication suprême. [Léonard de Vinci]

Tout au fond : La ville de Langres

Le chemin est très joli avec la lumière automnale : du vert, du jaune... La nature est vraiment belle... Et en plus j'ai du soleil ! 🙂

Du jaune

 

Du vert

Au bout d'un moment j'entends des cris en forêt : une battue est en cours. Je sors mon sifflet pour avertir de la ma présence. La bonne idée ! Quelques mètres plus loin un chasseur désapprovisionne sa carabine en me voyant. En discutant avec un lui (courtois et sympathique : sûrement un "bon" chasseur), j'apprends que le chemin longe la zone de chasse. Je préfère ne prendre aucun risque et décide de quitter le GR pour marcher quelques kilomètres sur la départementale.

Si les sanglier et chevreuil savaient lire....

Mon itinéraire initial prévoyait d'arriver à Auberive mais mes recherches d'hébergement n'ayant rien produit de convaincant je marche un peu plus longtemps pour arriver à "la maison des abeilles", établie à Tuilière, près de la source de l'aube.

[...] Le petit Poucet grimpa au haut d'un arbre, pour voir s'il ne découvrirait rien ; ayant tourné la tête de tous côtés, il vit une petite lueur comme d'une chandelle, mais qui était bien loin, par delà la forêt. Il descendit de l'arbre, et lorsqu'il fut à terre, il ne vit plus rien: cela le désola. Cependant, ayant marché quelque temps avec ses frères, du côté qu'il avait vu la lumière, il la revit en sortant du bois. [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *