Skip to content

J52 – St jean du gard

Publié le 25/12/18

Levé de jour depuis la fenêtre de ma chambre.

Le jour se lève, radieux, pour ma dernière, complete, journée de marche.

Adieu st Germain de calberte

Bien la journée soit la plus courte de l'année, elle n'en est pas la moins chaude. Je quitte rapidement manteau et pull pour randonner en simple t-shirt.

En chemin je croise un ânier qui me recommande une variante pour éviter de marcher le long de la route. Un "chemin de facteur".

LA GODASSE !
Cette fois je n'y coupe pas : Il faut se mouiller. L'eau est froide mais pas gelée.

Depuis que j'ai quitté la vallée de la mimente, une tout autre atmosphère est palpable. La végétation est également différente. Les chênes vert et les pins font leur apparition.

Effectivement le chemin de facteur est très sympathique.
La fabrique à pélardon

Après Saint-Etienne-Vallée-Française, débute la dernière ascension du parcours et le passage, toujours dans les pas de Robert Stevenson, par le col St-Pierre.

Les marques de tailles sur les pierres ainsi que leur usure temoignent de l'age du chemin.
Encore une fois la frontière entre département est bien visible.
Une dernière vue sur la Lozère et les Cévennes depuis le col St-Pierre.
Au coucher comme au lever, le soleil montre ses belles couleurs

J'arrive à la nuit tombée à St-jean-du-gard. Un super accueil pour ma dernière nuit de voyage en solitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *